vendredi 14 février 2014

Thomston


“Any New Zealander who releases pop music is instantly the second coming of the Lorde. I’m a fan of her and her music, but the comparisons are growing tiresome. Plus, I haven’t got Grammys so I’m like the lame, non-famous, less cool, and not critically acclaimed version of her.”

Nous ferons donc tout pout ne pas comparer Thomston, contraction de son patronyme Thomas Stoneman, à la fameuse chanteuse dont-nous-ne-citerons-pas-le-nom. Originaire de la capitale Auckland, les lumières d'Internet sont braquées depuis quelques semaines sur le School Night de la jeune pouce de 18 ans. 

La pop de Thomston est brillante, nocturne, élégante. Son premier essai est un coup de maître, où chaque titre a sa place et est taillé pour être un potentiel tube. Si ses chansons n'ont pas encore été jouées des millions de fois sur Soundcloud comme celle-dont-on-ne-citera-pas-le-nom, cela ne saurait tarder tant Night Scool fait preuve d'une maturité et d'une cohérence rare. La machine est aujourd'hui lancée, et Thomston travaille d'ors et déjà sur de futurs projets, avec un certain Joel Little, le producteur de Royals. La boucle est bouclée, souhaitons lui donc le même début de carrière.



.
.

0 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Instragram

Instagram
Une erreur est survenue dans ce gadget
The CoolDentist Copyright. Fourni par Blogger.