mardi 19 juin 2012

AlunaGeorge


I'm no fool, no, I'm not a follower
I don't take things as they come
If they bring me down
Life can be cruel if you're a dreamer
I just wanna have some fun
Don't tell me what can't be done


C'est à la fin des partiels, quand on sort de sa période d'hibernation, qu'on se rend compte de l'ampleur des nouveautés qui nous sont passées sous le nez, qu'on est face à un sentiment d'excitation et de dépit devant tous ses albums à écouter (un mot allemand doit sûrement désigner ce que je ressens). Et l'une des sorties de ces deux derniers mois m'a vraiment tapé dans l'oeil : AlunaGeorge.

Il était une fois une histoire désormais classique chez les artistes distribués par le label Tri Angle (How To Dress Well, Clams Casino, Evian Christ). George Reid, le producteur, et Aluna Francis, la chanteuse, commencent à bidouiller sur leur MacBook donnant lieu à un mélange de musique électronique et de R&B. S'illustrant sur quelques sons postés sur le Net, dont leur très bon remix de Born To Die de Lana Del Rey, le groupe sort en avril un trop court mais très prometteur EP, intitulé You Know You Like It.

La voix espiègle et fragile d'Aluna, proche de celle de la chanteuse Mya, se marie avec merveille aux beats frappants et aux instrus minimales et angoissantes de Reid. Les mélodies sont groovy et racoleuses mais indéniables. Le résultat est hypnotique, presque orgasmique, sur Just a Touch, véritable bombe de l'EP. You Know You Like It et Put Up Your Hands n'en sont pas moins libidineux, évoquant le R&B sensuel des Jodeci ou d'Aaliyah et les premières productions des Neptunes et de TimbalandBrillant, sinistre et bizarre à la fois, Alunageorge s'inscrit dans cette nouvelle dynamique R&B, expérimental et revenant au groove d'antan (The Internet, Miguel...) le UK Flava en plus.





.
.

0 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Instragram

Instagram
Une erreur est survenue dans ce gadget
The CoolDentist Copyright. Fourni par Blogger.