mardi 26 juin 2012

Who the fuck is Kate Upton ?


Not Illuminati, but I illuminate in this bitch
I live my life in slo-mo, you ain't even know though
Kate Upton is the motto and the music Macchiato
And we do it everyday, every way, never stray
And Don't Flatter Yourself is on the way
Miss Upton, what up?


Kate Upton, à peine 20 ans, est un fantasme vivant. Elle est l'image que l'on se fait de l'américaine, soit la blonde au visage enfantin, un peu stupide (pléonasme hin hin), à forte poitrine et qui vote républicain (son oncle Fred Upton, républicain, est membre de la chambre des représentants). Elle serait le croisement d'une Britney Spears avant sa descente aux enfers et d'une Pamela Anderson plus jeune et moins fake. Car oui, Kate Upton est 100% naturelle.


La mannequin, qui a vécu dans le Michigan, se fait repérer en 2011 par l'agence new-yorkaise IGM (Kate Moss, Gisele Bundchen, Heidi Klum) et les éditeurs de Sports Illustrated. Ce magazine est un véritable "tremplin" pour une carrière. Avant elle, Bar Rafaelli en 2009, Beyoncé en 2007, Heidi Klum en 1998, Tyra Banks en 1997 et Elle McPherson à 5 reprises étaient passées derrière l'objectif. Pour l'occasion, l'un des maillots de bain dont hérite Kate est en fait peint sur son corps. Ce qui ne manquera  pas de faire parler !

Si son buzz s'était limité jusque là au Net (la célèbre vidéo où Kate se trémousse sur Cat Daddy avec Terry Richardson, entre autres), aux campagnes de pub (Guess, Carl's JR.) et aux rubriques sexy de la presse masculine, Kate Upton a réussi en l'espace d'une semaine à truster les couvertures du GQ américain et du Vogue espagnol, confirmant son statut de starlette incontournable. Mais comment peut-on l'expliquer ? La notoriété soudaine de Kate Upton, son omniprésence et le buzz qu'elle génère n'est que le fruit du besoin des américains de se créer des icônes de papier glacée futiles et superficielles. Pamela Anderson approche le troisième âge, Paris Hilton est complètement out, Kim Kardashian est presque rangée, Kate Upton ne fait qu'occuper un créneau laissé vacant.


Telle Pam dans les années 90, Kate Upton est propulsée sur le devant de la scène grâce à ses photos dévêtues, le risque étant pour la jeune mannequin de devenir une bimbo. A elle maintenant de faire les bons choix de carrière pour ne pas tomber dans le piège de la playmate cheap et écervelée dont elle ne pourra pas ressortir.





.
.

0 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Instragram

Instagram
Une erreur est survenue dans ce gadget
The CoolDentist Copyright. Fourni par Blogger.