samedi 17 novembre 2012

Qu'est-ce que le racisme cool ?



You know what, yo? You a bitch
You should have a travel agent, ’cause you a trip
You should make your own toilet tissue, since you the shit
But all you got is some fuckin’ issues, you fuckin’ bitch
I hate niggas, but I love your mom



Twittos ou pas, nous avons tous remarquer que les blagues dites racistes pullulent sur la Toile, et sur les réseaux sociaux en particulier. Entre un commentaire Facebook que l'on pense anodin et un tweet qui peut être vu de tous, dans quelle mesure une blague raciste peut-elle être considérée comme ironique ou offensante ? Il est vrai qu'il est difficile de trouver la limite à ne pas franchir. Elle l'est d'autant plus pour les jeunes générations alors qu'il est de "bon ton" de se moquer de tout sur Twitter, réseau social maintenant envahi par les d'jeuns. Blagues sur les handicapés, les pédés, les gros, les arabes, il est ardu de déceler le tweet ironique du tweet réellement raciste. Dernier exemple en date, le hashtag #unbonjuif qui a choqué, à juste titre, plus d'une personne. Autres réseaux sociaux, autres moeurs. C'est sur Tumblr ou sur 4Chan que se sont popularisés les photo-montages et gifs racistes hilarants.

Si Internet et les réseaux sociaux peuvent être une première explication à l'émergence de ce phénomène, les cinq années du mandat de Nicolas Sarkozy n'ont pas laissé indemne, du moins en France. Entre la blague d'Hortefeux sur les "auvergnats" ou Nadine Morano s'indignant qu'on l'accuse de racisme alors que "sa meilleure amie est tchadienne, donc plus noire qu'une arabe", la liste des gaffes douteuses des anciens ministres du gouvernement Fillon est tellement longue qu'elle dépasserait du cadre de cet article. Réveillant les plus virulents pourfendeurs de la diversité qui peuvent aujourd'hui "dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas", le débat sur l'Identité Nationale a été détourné par les activistes de la Toile, Humour de Droite ou Brave Patrie en tête.

Aux Etats-Unis, ce type de racisme est appelé "Hipster Racism", un soi-disant racisme 2.0 de la Middle-class caucasienne à prendre au second degré (si ce n'est plus), loin des blagues lourdingues à la papa. Ce Hipster Racism s'est illustré par des phrases du type "Je ne suis pas raciste, ma meilleure amie est noire" ou "Je ne suis pas raciste, j'ai voté Obama". Le Hipster, censé être "cultivé" (les guillemets sont importantes) et habiter dans de grandes villes où le cosmopolitisme est désormais chose acquise et acceptée, serait plus ouvert d'esprit et ne serait donc pas un vulgaire raciste primaire mais détournerait les clichés et les faits d'actualités avec humour (l'emploi du conditionnel est également importante).

La distance amusée ou les guillemets suffisent-elles cependant à neutraliser le contenu de certains propos ? Malheureusement non, car vos propos n'auront pas la même portée selon votre interlocuteur. Evitez donc vos blagues douteuses devant des voilées mal baisées qui vous traiteront d'islamophobe notoire ou devant un lâché de négresses à faux cheveux au Forum des Halles qui n'hésiteront pas à vous frapper jusqu'au sang (les clichés ont la vie dure). Par contre, ici n'hésitez pas, je suis preneur. Enjoy !


Source : 4Chan

Source : 4Chan


La tristement célèbre Une du Point parodiée par Humour de Droite



Et Breezy et sa bande de pote déguisés en talibans sont-ils des racistes ?
.
.

0 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Instragram

Instagram
Une erreur est survenue dans ce gadget
The CoolDentist Copyright. Fourni par Blogger.