jeudi 29 septembre 2011

The New Toronto Sound



Toronto skyline

Yo, the city is mine (which one?)
T-O-R-O-N-T-O
D-R-A-K-E that's me
You know how the story goes




Il y a un mois, le blog Hypetrak nous dévoilait le projet de la jeune Rochelle Jordan. Intitulé ROJO, l'album de la chanteuse avait enchanté les nostalgiques du R&B qui groove, évoquant à la fois l'univers mystérieux d'Aaliyah et la tessiture vocale d'Amerie, le tout avec une certaine modernité qui la rapprocherait de Solange Knowles. Pas de bling-bling, ni de R&Bitcheries, les influences sont piochées à la fois dans la Soul, dans la Pop 80's et dans le R&B des années 90, pour un résultat fun, rafraîchissant et pas rétro pour un sou, capable de plaire à la fois aux amateurs du genre et aux auditeurs du Net toujours à la recherche de sang frais, inlassablement.

Drake, The Weeknd, Melanie Fiona, avec son single 4AM, et maintenant Rochelle Jordan s'inscrivent dans cette nouvelle dynamique d'un R&B tournant le dos à la vague eurodance clinquante et assourdissante, lui préférant des influences indie et électro plus mélodieuses et bien plus audacieuses. Une hybridation comme on en n'avait pas vu depuis le milieu des années 90 et l'arrivée du Hip-Hop dans le R&B, à l'origine du R&B actuel. Le point commun entre tous ces artistes ? Ils sont tous originaires de Toronto, au Canada. Simple coïncidence ? Il faut dire que la ville, et notamment le quartier de Yorkville et ses nombreux clubs, a déjà été un berceau important du rythme & blues durant toutes les années 60, influençant de façon majeure le rock américain des années 70. Surnommé Toronto Sound, ce mouvement dont les plus fiers représentants étaient le guitariste Domenic Troiano et The Band, se caractérisait par un mélange inédit de soul music, de guitares électriques, d'orgue Hammond et de percussions de Nouvelle-Orléans.

C'est à nouveau un métissage entre sonorités urbaines et électro, associés aux rythmes ternaires de la dubstep qui est à l'origine de ce qu'on peut appeler The New Toronto Sound. Sexy, enivrant, nocturne, glacé, inquiétant même, ce R&B made in Toronto est on ne peut plus sophistiqué, à l'image des deux mixtapes de The Weeknd, dont on avait déjà parlé ici. En attendant les autres projets des artistes torontois, Take Care de Drake, The MF Life de Melanie Fiona et Echoes of Silence de The Weeknd en tête.

Alors la ville canadienne s'apprête-t-elle à devenir l'une des places de la musique urbaine, comme Atlanta, berceau du Dirty South et de la Crunk Music il y a quelques années, berceau de The-Dream, Keri Hilson et Ciara ? Probablement, tant la dynamique torontoise est forte et à l'origine d'un son hybride et nouveau, influençant une nouvelle génération d'artistes et renouvelant de la plus belle des façons un R&B sclérosé depuis beaucoup trop longtemps. Le Canada étant un pays où la culture américaine prédomine, il serait également amusant de voir ces artistes canadiens dominer les charts américains. Justin Bieber ne vient-il pas de la région de Toronto ? #justsayin



Drake - Trust Issues


The Weeknd Feat. Drake - The Zone


Melanie Fiona - 4AM



The Weeknd - Thursday



Rochelle Jordan - Marvin's Room



Rochelle Jordan - Protostar
.
.

0 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Instragram

Instagram
Une erreur est survenue dans ce gadget
The CoolDentist Copyright. Fourni par Blogger.