samedi 22 octobre 2011

Cult Masterpiece #2 : iPod


I saw god with an iPod and the devil was listening too 
bopping their necks to the headphones just kicking it like kung fu
I saw god with an iPod and the devil was listening too
I pulled myself up a little closer to hear what was coming through

23 octobre 2001 : Steve Jobs invite un panel de journalistes au siège de Cupertino et brandit pour la première fois l'iPod en prononçant cette phrase : "la plateforme de notre mode mode de vie numérique". Une phrase qui ne voulait pas dire grand chose dans un monde où Internet est encore à ses balbutiements et où l'écoute de la musique nomade se résume aux baladeurs CD et aux Walkman K7 encombrants et quelque peu limités (ah souvenir). Steve Jobs avait pourtant tout prévu pour que l'iPod soit notre compagnon nomade de notre fameux "mode de vie numérique" avec le logiciel iTunes permettant de synchroniser son baladeur et iTunes Store pour acheter musique, vidéos et maintenant applications pour son baladeur.

Plus qu'un objet, l'iPod a marqué l'histoire du marketing et de la société de consommation avec ses campagnes de pub fraîches et colorées, rendant chaque nouvelle génération d'iPod toujours plus désirable, avec des innovations faisant mouche : la molette click wheel en 2004, l'écran couleur en 2005, l'écran tactile en 2007. Ou comment pousser le consommateur à acheter un nouveau baladeur régulièrement.
Mais l'iPod, c'est aussi un design signé Jonathan Ive. Formes épurées, ergonomique et blanc immaculé ont durablement inspiré les designers du monde entier durant cette décennie. De la console de jeux Wii de Nintendo au lapin Nabaztag, en passant par le LG Chocolate et même la Fiat 500, tous ses objets sont des héritiers du design iPod. L'iPod devient un must-have, la porte d'entrée de l'univers Apple pour tout ceux qui n'avait pas de Mac. La possession du baladeur donnait le sentiment d'appartenir à ce club des utilisateurs d'Apple sans y être vraiment convié.

Campagne de pub pour iPod Nano 4G Chromatic

Enfin, on ne pourrait pas clore cet article sans parler de l'influence majeure qu'a eu le baladeur Apple sur la musique. Si l'iPod peut être associé à tous les maux que traverse l'industrie de la musique, téléchargement illégal en tête, il est également à l'origine du décloisonnement de tous les genres musicaux et de cette hybridation des genres, caractéristique de la musique des années 2000, qui a rendu complètement obsolète la question "t'écoutes quoi comme musique ?" L'iPod est le symbole de toute une génération de jeunes, la génération shuffle, qui s'est cultivé musicalement avec Internet en téléchargeant, souvent illégalement, toute la musique qu'il souhaitait découvrir, écouter et supprimer à souhait.

Il s'est vendu plus de 275 millions d'iPod dans le monde en 2010, ce qui en faisait le baladeur numérique le plus vendu au monde, loin, très loin devant ses concurrents aux capacités et fonctions souvent bien supérieures à l'iPod. Peu importe, l'iPod est devenu un incontournable de cette décennie, il est le produit d'un visionnaire fou, Steve Jobs, qui a su imposer un concept et un mode de vie au monde entier. Car nous avons tous dans nos poches quelque chose de Steve Jobs. Big up !
.
.

2 commentaires:

Natalie Leung a dit…

what a really great post! <3

natalie
http://lucyandtherunaways.blogspot.com

Julien a dit…

Thank you Nathalie ! I like your style ! Keek this up ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Instragram

Instagram
Une erreur est survenue dans ce gadget
The CoolDentist Copyright. Fourni par Blogger.