jeudi 11 novembre 2010

Mike Simonetti & Johnny Jewel - Albuterol


Disco never dies

En 1979, les détraqueurs du disco scandaient disco is dead. Le public, qui mange du disco depuis une décennie, est lassé de la répétition des rythmes répétitifs, des pattes d'eph' et des costumes à paillettes, le disco meurt à petit feu à l'aube des années 80. L'apparition du SIDA et la baisse de fréquentation des boîtes de nuit l'achèveront. 30 ans plus tard, le disco ne cesse de revivre (non, Madonna n'a jamais remis le disco à la mode), influençant encore et toujours les artistes actuels, de Breakbot à Calvin Harris. I created Disco, disait-il ;) Pourquoi cette intro au fait ? Parce qu'on va parler disco aujourd'hui.

Que se cache-t-il derrière le projet Albuterol, substance utilisée lors de bronchospasmes comme l'asthme (l'albuterol est un agoniste des récepteurs bêta-2-adrénergiques, oui souviens toi des cours de pharmaco et de physio respiratoire !) ? La crème du disco, ni plus, ni moins. Derrière ce projet, Mike Simonetti, tête de file du label Italians Do It Better, qui avait déjà revisité les vestiges de l'Italodisco en 2007 avec sa compil' After Dark, et le producteur californien Johnny Jewel.

Plutôt que de s'inspirer du meilleur de la musique disco, Mike Simonetti et Johnny Jewel font tout simplement du disco, avec ce qu'il comporte de pire : une partie rythmique mise beaucoup trop en avant avec le fameux rythme four-to-the-floor, des voix avec des effets d'echo, des accords au Clavinet (petit piano électrique), des effets wah-wah assez désagréables à la guitare électrique et des instruments à cordes on ne peut plus synthétiques. Tout cela sonne terriblement kitch je vous l'avoue. Et pourtant, le charme opère et on se croirait littéralement transporter sur la piste de dance du Studio 54.

Et si je vous dis que les 2 producteurs ont remixé We Don't Need No Education des Pink Floyd à la sauce disco, il y a de quoi provoquer une hérésie pour tout amateur de rock ! L'album contient tout de même quelques pépites, dont The Downside Gentrification, Pulasky Skyway to Zanzibars, et The Dead of the Night, sympathique version de New York Groove du groupe anglais Hello, mes trois coups de coeur. Un projet plus qu'intéressant avec quelques morceaux sortant du lot. Mais de là à avoir le souffle coupé, il n'y a qu'un pas ;)

Mike Simonetti & Johnny Jewel - Albuterol (MF)
.

1 commentaires:

BExCLUSIVE MAGAZINE a dit…

great post!
i just bumped into your blog! love it!

ciao ciao
BExCLUSIVE MAGAZINE
http://bexclusivemagazine.blogspot.com/

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Instragram

Instagram
Une erreur est survenue dans ce gadget
The CoolDentist Copyright. Fourni par Blogger.