mardi 10 juillet 2012

Cool Driver #12 : Lamborghini Miura



Lamborghini Mercy
Your Chick She So Thirsty
I’m In That Two Seat Lambo
With Your Girl She Tryna Jerk Me


En 1963, Ferruccio Lamborghini est à la tête d'un petit empire de tracteurs agricoles et de brûleurs. Lassé de ses Ferrari, Ferrucio a pour but de créer des voitures sophistiquées et raffinées, capable de rivaliser avec les meilleures GT de l'époque. La 350GT, premier modèle lancé par la marque, est présentée au Salon de Turin. Les premières hésitations du public et de la critique devant le modèle disparurent bien vite avec les premiers essais prometteurs de la voiture. Au même moment, Lamborghini aménage une usine flambant neuve à Sant'Agata, près de Bologne.

Ce n'est pourtant qu'avec le modèle suivant que le constructeur fait l'unanimité au près du public et de la presse spécialisée. : la Miura. Produite entre 1966 et 1971, elle est le symbole d'une marque qui s'est imposée sur le marché des sportives GT les plus prestigieuses.
Le coup de crayon de sa carrosserie, à la fois simple, harmonieuse et extrêmement agressive, est signée d'un jeune designer embauché par Bertone, un certain Giorgietto Giugiaro. Assez éloignée des canons esthétiques de l'époque, sa ligne qui semble projetée vers l'avant à cause de la position du moteur détonne au milieu des sportives aux longs capots. Équipée d'un moteur 12-cylindres en V développant 350ch, le position est en effet en position centrale arrière monté transversalement. Cette caractéristique assez inhabituelle (même Enzo Ferrari ne voulait pas en entendre parler) fait de la Miura la première supercar de l'histoire. La position du moteur explique le fait qu'il faisait une fournaise dans la voiture, selon les dires.

Telle une diva se dispensant de l'essentiel (pas de ceinture de sécurité, ni de rétroviseurs extérieurs), la Miura est une voiture d'une autre époque, celle du plaisir de conduire et de la vitesse non bridée. Elle est assurément la plus élégante des Lamborghini produites. Même le revival-concept de 2006 n'avait pas le sublime de l'original. Nous sommes à des années-lumières des Murcielago et Aventador conduites par les footballeurs et rappeurs. De toute façon, nous laisserons le mot de la fin à Matt Houston : Même si t’as pas beaucoup de money, pas besoin de Lamborghini / Laisse ceux qu’ont besoin de ça l’ami pour pouvoir exister. Enjoy !




.
.

0 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Instragram

Instagram
Une erreur est survenue dans ce gadget
The CoolDentist Copyright. Fourni par Blogger.