jeudi 30 juin 2011

Cool Driver #5 : Harley Davidson Topper

Parce que dans la vie, il n'y a pas que cette rital de Vespa.


C'est l'histoire d'une erreur, du moins pour les dirigeants d'Harley Davidson, marque mythique de l'american way of life, des bikers moustachus à blouson en cuir et gros bras tatoués dévalant la route 66 au guidon de leurs grosses bécanes. On est donc en droit de se demander ce qui poussa Harley à sortir un 164cm3 sdgsgdf à boîte automatique et démarrage à la ficelle. So vintage.

Si elle est aujourd'hui lâchée par ses géniteurs, comme si elle n'avait jamais existé dans l'histoire de la marque, la Topper survit grâce aux nombreux clubs à travers le monde. Elle n'avait cependant rien à envier, avec son charme résolument carré anti-Vespa, à  ses concurrents italiens et japonais, mieux équipées et dotés d'une large gamme d'accessoires, qui précipitèrent sa chute.

La Topper arrive pourtant à un moment où les jeunes américains plébiscitent le scoot. Harley Davidson se lance alors dans la course des véhicules légers, et la Topper devient le véhicule cool par excellence. Il est adopté par l'acteur James Garner et les adeptes des beach parties californiennes grâce à ses pneus larges qui lui confèrent un bon comportement sur le sable. Malgré des ventes honorables  en 5 ans (entre 6000 et 12000), ses nombreux défauts (surconsommation, surchauffe du moteur dû à l'absence de ventilateur de refroidissement) auront raison de la Topper, Harley enterrant à jamais l'affront métrosexuel fait à ses fans. Et sans faire-part.

Brigitte Bardot - Harley Davidson
.
1963 Harley-Davidson Topper motorcycle James Garner photo.
James Garner sur sa Topper

Réclame pour la Harley Davidson Topper
3
.
.

0 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Instragram

Instagram
Une erreur est survenue dans ce gadget
The CoolDentist Copyright. Fourni par Blogger.