lundi 1 octobre 2012

Tipaza



« Au printemps, Tipaza est habitée par les dieux et les dieux parlent dans le soleil et l’odeur des absinthes, la mer cuirassée d’argent, le ciel bleu écru, les ruines couvertes de fleurs et la lumière à gros bouillon dans les amas de pierre. » Albert Camus, Noces à Tipaza

Voici quelques photos pour prolonger l'été, qui est maintenant loin derrière nous. Tipaza, à l'ouest d'Alger, est un haut lieux de mémoire et de beauté sauvage, entre ses ruines romaines préservées du tourisme de masse et la nature qui a repris ses droits. S'il ne devait me rester qu'un souvenir de cet été, ce serait sans aucun doute ce petit bout de paradis invitant au recueillement et à la paix intérieure.
C'est à Tipaza qu'Albert Camus, Prix Nobel de littérature en 1957, a vécu des instants privilégiés et écrit ses plus belles pages. Il y reviendra souvent après son retour en Europe, célébrant "l’accord parfait de la terre, de la mer, du ciel, de la lumière, qui en font une sorte de paradis païen".






"Ce n’est pas si facile de devenir ce qu’on est, de retrouver sa mesure profonde. Mais à regarder l’échine solide du Chenoua, mon coeur se calmait d’une étrange certitude. J’apprenais à respirer, je m’intégrais et je m’accomplissais"









« Je comprends ici ce qu’on appelle gloire. Le droit d’aimer sans mesure. »

« il vient toujours un moment où l’on a trop vu un paysage, de même qu’il faut longtemps avant qu’on l’ait assez vu », et moi j’aimerais tant revoir ce paysage…



Déjeuner bien mérité au Romano, à deux pas des ruines romaines
.
.



1 commentaires:

CherazedK a dit…

Je crois que je suis chanceuse d'habiter à cette ville ♥
Ravie quelle plaise toujours autant :) T'es le bienvenu pour la prochaine fois.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Instragram

Instagram
Une erreur est survenue dans ce gadget
The CoolDentist Copyright. Fourni par Blogger.